Thursday, February 23, 2012

Wednesday, February 22, 2012

Tuesday, February 14, 2012

Saturday, February 11, 2012

Lecture: ''What is a Psychic Event? Freud and Contemporary Neurology on Trauma''

Malabou's lecture delivered at CRMEP by 26 Oct 2010 ''What is a Psychic Event? Freud and Contemporary Neurology on Trauma'' can be listened here

Thursday, February 9, 2012

Servanne Jollivet's ''Heidegger d’un change à l’autre''

Servanne Jollivet's paper ''Heidegger d’un change à l’autre: Catherine Malabou, Didier Franck, François Raffoul'' can be found here

***
Pas moins de trois ouvrages ont récemment marqué en France le paysage de la recherche sur Heidegger, témoignant d’un travail de fond, amorcé et en cours, qui vise à en appréhender la pensée en se confrontant à ce que peut avoir d’inouï, tout aussi neuf qu’irréductible, la tentative faite pour se rapporter à l’événement (Ereignis) dont elle-même procède, cœur jusqu’ici impensé de la philosophie. Trois ouvrages, ceux de Catherine Malabou, de Didier Franck et de François Raffoul qui s’efforcent, en leur singularité propre, d’approcher ce « jamais vu » La pensée de Heidegger serait ainsi « la... suite que la pensée de Heidegger nous donne à voir, cet « inouï » François Raffoul définit ainsi lui-même son... suite d’une recherche délibérément demeurée en chemin, sans pour autant céder à la facilité du « déjà connu », de l’illusion rétrospective ou de la démythification suspicieuse. Car la difficulté, redoutable, de telles entreprises s’inscrit bien de fait dans un rapport à l’intempestif, à la croisée du nouveau et de l’ancien, face à une pensée qui semble elle-même demeurer, saut ou continuité, dans l’indécidable. Chacune de ces approches tente ainsi d’y trouver sa voie, soutenue par un commentaire, minutieux et exégétique comme celui de Didier Franck, déployée en un parcours qui en traverse intégralement l’œuvre au fil de la « mienneté » dans le livre précis et non moins enlevé de François Raffoul, ou portée par l’approche plus libre, plus téméraire, de la philosophe Catherine Malabou, sorte d’étape en son propre chemin.

Review of Malabou's Inaugural Lecture at Kingston

At the Bodies in Movement blog. Here: http://bodiesinmovement.blogspot.com/2012/02/recorded-lecture-catherine-malabou.html

Wednesday, February 8, 2012

Revue Philosophique's Special Issue on Derrida, edited by Malabou

Revue Philosophique's special issue on Derrida (1990, April-June, no.2) can be downloaded HERE



CONTENTS:


PARDES L'ÉCRITURE DE LA PUISSANCE(pp. 131-145)
Giorgio Agamben

DERRIDA ET LA VOIX DE SON MAITRE(pp. 147-166)
Rudolf Bernet

GRACE (SOIT RENDUE) A JACQUES DERRIDA(pp. 167-173)
Maurice Blanchot

LE FOU STOÏCIEN(pp. 175-184)
Rémi Brague

SIBBOLETH OU DE LA LETTRE(pp. 185-206)
Gérard Granel

LE JEU DE NIETZSCHE DANS DERRIDA(pp. 207-227)
Michel Haar

LE PLUS PUR DES BATARDS (L'AFFIRMATION SANS ISSUE)(pp. 229-238)
David Farrell Krell

S'ENTENDRE-PARLER(pp. 239-246)
Roger Laporte

LA MÉTAPHORE SANS MÉTAPHORE A propos de l' « Orestie »(pp. 247-268)
Nicole Loraux

JACQUES DERRIDA : ÉPREUVES D'ÉCRITURE(pp. 269-284)
Jean-François Lyotard

NOTES DU TRADUCTEUR(pp. 285-292)
Jean-François Lyotard

A COUPS DE DÉ(S)(pp. 293-302)
René Major

ÉCONOMIE DE LA VIOLENCE, VIOLENCE DE L'ÉCONOMIE (Derrida et Marx)(pp. 303-324)
Catherine Malabou

SENS ELLIPTIQUE(pp. 325-347)
Jean-Luc Nancy

DOUBLURES(pp. 349-360)
John Sallis

MÉMOIRES GAUCHES(pp. 361-394)
Bernard Stiegler

« VOIX » ET « PHÉNOMÈNE » DANS L'ONTOLOGIE FONDAMENTALE DE HEIDEGGER(pp. 395-408)
Jacques Taminiaux

Tuesday, February 7, 2012

Malabou's Inaugurial Lecture: ''Continental Philosophy and the Brain: Towards a Critical Neuroscience'' (2.2.12)

Malabou's opening lecture can be listened here

***


Inaugural Lecture: Catherine Malabou

Date:2 February 2012 , 18:00 to 20:00
Location:Clattern Lecture Theatre, Main Building, Penrhyn Road campus
Fee:Free
Continental Philosophy and the Brain: 
Towards a Critical Neuroscience

Inaugural Lecture by Catherine Malabou (CRMEP)
Followed by a wine reception and book launch:
  • Catherine Malabou, Changing Difference, Polity Press
  • Catherine Malabou, The Heidegger Change, On the Fantastic in Philosophy, SUNY Press

Plastic Materialities: A Workshop with Catherine Malabou (Nov 4-5)

Theory Research Group will have a workshop with Malabou, details can be found here

Patricia Pisters' ''Plasticity and the Neuro-Image''

Pisters' response to What Should We Do with Our Brains? is available here

Catherine Malabou’s work makes a strong and important intervention in (re)connecting the materiality of physics and the immateriality of metaphysics through the concept of plasticity. In the first part of my response I would like to sketch a trajectory of this concept – as it is a “plastic” concept in itself. In doing this I hope to do justice to the radical moves which Malabou’s investigations entail, even if I will only be able to look at the developments of the concept in big steps. The implications of this radical turn might be even bigger than Malabou herself suggests, but that is something for the discussion. In the second part of my response I would like to look at a concrete example of what I call a “neuro-image,” contemporary cinema’s response to, resonance with and reflections on neurological and digital plasticity.

Pushing the Limits Series: An Interview with Catherine Malabou

JK Fowler's Interview can be listened here


Vahanian's ''A Conversation with Malabou''

Noelle Vahanian's 2008 interview with Malabou (Journal for Cultural and Religious Theory 9:1) can be found here

Malabou and Nancy in ''L'Herne Derrida''

Here are two articles in French:
Jean-Luc Nancy's ''le j.d.'' and Malabou-Derrida exchange ''Prières'' (can be found in Counter-Path)

READ




volume's full contents can be seen here



Saturday, February 4, 2012

Articles

Including the book chapters.

*
2013

with Adrian Johnston. Self and Emotional Life: Philosophy, Psychoanalysis, and Neuroscience, Columbia University Press.

''Separation, death, the thing, Freud, Lacan, and the missed encounter''; Public, Volume 24, Number 48, December 2013, pp. 123-140(18)

''What is lost in the constitution of sexual identity?'' Verifiche: Rivista Trimestrale di Scienze Umane 42 (1-3):61-74 (2013)
*
2012

Articles:

"Plastikiyetle Felsefe ve Teolojinin Geleceği" with Clayton Crockett, in Din Felsefesine Dair Okumalar II, İz Yayıncılık. [Turkish translation of 'Plasticity and the Future of Philosophy and Theology' 2010]


''Post-Trauma: Towards a New Definition?'' in Telemorphosis: Theory in the Era of Climate Change (Vol. 1) edited by Tom Cohen. [link]

''Separation, Death, the Thing, Freud, Lacan, and the Missed Encounter'', Avello Journal 1.2 [link]




*
2011


''You Be My Body for Me: Body, Shape, and Plasticity in Hegel’s Phenomenology of Spirit'' in A Companion to Hegel (Wiley-Blackwell 2011, eds. Houlgate and Baur)

"Like a sleeping animal: philosophy between presence and absence". Inaesthetics (2), pp. 79-89.

"Souffrance cerebrale, souffrance psychique et plasticite". Etudes: revue de culture contemporaine, 414(4), pp. 487-498.

"Is confession the accomplishment of recognition? Rousseau and the unthought of religion in The Phenomenology Of Spirit". In: Zizek, Slavoj , Crockett, Clayton and Davis, Creston, (eds.) Hegel & the Infinite: Religion, Politics And Dialectic. New York, U.S.A. : Columbia University Press. pp. 19-30.

"Što učiniti sa svojim mozgom? Središnja moć u krizi" in Čemu, Vol.X No.20
Croatian translation of parts of Que faire de notre cerveau? (2004)

''The Possibility of the Worst'' in Umbr(a): The Worst


*
2010


with Clayton Crockett. ''Plasticity and the Future of Philosophy and Theology'' in Political Theology 11.1: 15-34

"The Eternal Return and the Phantom of Difference" in Parrhesia 10: 21-9 ["L'eternel retour et le fantome de la difference" 2009]

"Modification in being and time, or the form of difference". Graduate Faculty Philosophy Journal, 31(2)

"Trace psychique et trace synaptique parlent-elles la meme langue?" In: Magistretti , Pierre and Ansermet, Francois, (eds.) Neurosciences et psychanalyse: une rencontre autour de la singularite. Paris, France : Odile Jacob. pp. 51-72.

"De la transparence cerebrale comme eclipse du temps". In: Fleischer, Alain, (ed.) Vitesses Limites. Paris, France : Seuil.

"Le destin social de la selection naturelle: comment choisir sans intention d'eliminer?" In: Prochiantz, Alain, (ed.) Darwin: 200 ans. Paris, France : Odile Jacob - College de France. pp. 227-242.


*
2009

"How is subjectivity undergoing deconstruction today? Philosophy, auto-hetero-affection, and neurobiological emotion". Qui Parle, 17(2), pp. 111-122.

"Plasticity and Elasticity in Freud's 'Beyond the Pleasure Principle'," Parallax 15:2 (2009): 41–52.

"Swan lake: bleu comme les neurones". In: Bernard, Christian and Davila, Thierry, (eds.) Claude Leveque. Paris, France : Flammarion. pp. 126-133.

"L'eternel retour et le fantome de la difference". In: Pornschlegel, Clemens and Stingelin, Martin, (eds.) Nietzsche und Frankreich. Berlin, Germany : Walter de Gruyter.

"Bouche cousue: de l'homeostasie [With sealed lips. On homeostasis]". In: Pontbriand, Chantal, (ed.) Harun Farocki/Rodney Graham. Paris, France : Blackjack editions.

"El sentido de lo femenino: sobre la admiración y la diferencia sexual" in Lectora, 15: 281-299.

"Un ull que voreja el discurs" in L'Espill Nº. 32, p. 69-77. [Spanish. Un oeil au bord du discours, 2000]

"Jean-Jacques Rousseau, le sexe primordial" « Le Nouvel Observateur » n°2334, du 30 juillet au 5 août 2009


*
2008

"A Conversation with Catherine Malabou", Journal for Cultural and Religious Theory 9 (2008): 1–13.

"Addiction and Grace, Preface to Felix Ravaisson's Of Habit". In: Ravaisson, Felix , Carlisle, Clare and Sinclair, Mark, (eds.) Of Habit. London : Continuum International Publishing Group.


*
2007

"Plasticity and elasticity in Freud's beyond the pleasure principle". diacritics, 37(4), pp. 78-86.

"The End of Writing? Grammatology and Plasticity," The European Legacy: Toward New Paradigms 12 (2007): 431–441. Republished in Changing Difference

"An Eye at the Edge of Discourse," Communication Theory 17 (2007): 16–25. [Un oeil au bord du discours, 2000]

"Polymorphism Never Will Pervert Childhood" in Derrida, Deleuze, Psychoanalysis, Edited by Gabriele Schwab, Columbia UP.

Dialektik und Dekonstruktion: ein neues "Moment" in Der französische Hegel: pp. 155-162.

''Pierre Loves Horranges; Levinas-Sartre-Nancy an approach to the fantastic in philosohy'' in Umbr(a)

*
2006

"Another Possibility" in Research in Phenomenology 36 (2006): 115–129.

"Les deux Moïse de Freud", Cliniques méditerranéennes 2/2006 (no 74), p. 79-88.

"Les régénérés : cellules souches, thérapie génique, clonage" in Critique vol. 62, no 709-10

"Vieillissement et plasticité psychique: Antinomie ou nouveau défi thérapeutique?" in L' Encéphale (Paris) 2006, 32, S628 - S631

"Murée de l'être" in La Vocation philosophique, pp.105-132


*
2005


"The Form of an 'I'," in John D. Caputo & Michael J. Scanlon (eds.), Augustine and Postmodernism: Confessions and Circumfession (Bloomington: Indiana University Press, 2005): 127–137.

"La plasticité en souffrance", Sociétés & Représentations 2/2005 (n° 20), p. 31-39.

"Heidegger critique du capitalisme : ou le destin de la métaphore économique" in Po&sie no114, pp. 104-110

"Again: "the wounds of the Spirit heal, and leave no scars behind" in Mosaic 40:2


*
2004

"Pierre aime les horranges" in Sens en tout sens: Autour des travaux de Jean-Luc Nancy, Editions Galilée

"Prières"in L'Herne Derrida,

*
2003

"Négativité dialectique et douleur transcendantale" in Archives de philosophie 66:2

"Deux lectures de la politique du pòeme de Philippe Lacoue-Labarthe : L'insistance de la forme" in Po&sie no105, pp. 154-159


*

2002


"Une différence d'écart: Heidegger et Levi-Strauss" in Revue philosophique de la France et de l'étranger 4/2002 (Tome 127), p. 403-416.

"L'imprenable en question ou se prendre à mourir" in Études françaises, vol. 38, n° 1-2, p. 135-144

"Le corps du genre (sex/gender)" in Textuel no 42, pp. 45-54


*
2001


"History and the Process of Mourning in Hegel and Freud," Radical Philosophy 106 (2001): 15–20.



*
2000


"Plastic Readings of Hegel," Bulletin of the Hegel Society of Great Britain 41-42 (2000): 132–141.

"The Future of Hegel: Plasticity, Temporality, Dialectic," Hypatia 15 (2000): 196-220.

"Un oeil au bord du discours", Etudes Phénoménologiques, Nos 31–32, Vol. XVI, Louvain la Neuve, 209–22.

“Plasticité Surprise,” in Plasticité, ed. by Catherine Malabou (Paris: Editions Léo Sheer).


*
1999

"La métamorphose de constance : une lecture de Nietzsche et l'ombre de Dieu" in Revue de métaphysique et de morale, 401 - 418

"¿ Cómo no derivar? Creencia y denegación en Jacques Derrida" in Daimon Nº 19



*
1996 

"Who's Afraid of Hegelian Wolves?," in Paul Patton (ed.), Deleuze: A Critical Reader (Oxford: Blackwell, 1996): 114–138.

“Négatifs de la dialectique: entre Hegel et le Hegel de Heidegger, Hyppolite, Koyré, Kojève,” in Philosophie No. 52 (Paris: Minuit, 1996), pp. 37-53.


*
1993

"De Pascal à Heidegger" in Critique vol. 49, no557, pp. 716-724

“Les Temps de l’experience: Le style d’Aristote,” in Papiers du Collège International de Philosophie, Paris, No. 22, 1-10.

''Wozu das Leben sparen wollen, wo nichts mehr ist?'' in Ethik der Gabe: Denken nach Jacques Derrida, Akademie Verlag

*
1990

"Économie de la violence, violence de l'économie (Derrida et Marx)" in Revue Philosophique de la France et de l'Étranger 180, no.2

“Homage à Jacques Derrida,” Revue philosophique de la France et de l’Etranger, Vol. 43


*
1988

"Photocopies de la conscience : Hegel et le droit d'auteur" Les Cahiers de Fontenay, no 51-52, pp. 89-100

"Temps littéraire et pensée du temps (Hegel - Proust)" in Le Cahier (Collège international de philosophie), No. 5 (avril 1988), pp. 178-182

"Peindre la mer par l'autre sens: Proust et Elstir" in L1567, p.195-9


*
1987

"Images de l'ailleurs dans la philosophie politique de Rousseau" in Revue Philosophique de la France et de l'Étranger, T. 177, No. 2, D' HÉRACLITE A KANT (AVRIL-JUIN 1987), pp. 161-167

Books

voir venir


"What is it that summons us to write when the time of the book, determined by a relation of beginning-end, and the space of the book, determined by deployment from a center, cease to impose themselves? The attraction of (pure) exteriority." Blanchot



*

2012

Self and Emotional Life: Merging Philosophy, Psychoanalysis, and Neuroscience, with Adrian Johnston, Columbia UP

The Ontology of the Accident: An Essay on Destructive Plasticity, Polity


The New Wounded: From Neurosis to Brain Damage, Fordham UP
translation of Les nouveaux blessés (2007)


Que faire de notre cerveau?, 2nd édition, Bayard


Beynimizle Ne Yapmalıyız?, Küre Yayınları
Turkish translation of Que faire de notre cerveau? (2004)


Benim İçin Bedenim Ol: Tinin Görüngübilimi'nde Beden, Şekil ve Plastikiyet, Açılım Kitap
Turkish translation of Sois mon corps (2010)


I nuovi feriti della mente. Da Freud alla neurologia, pensare i traumi contemporanei, O Barra O Edizioni
Italian translation of Les nouveaux blessés (2007)

*

2011

The Heidegger Change: On the Fantastic in Philosophy, SUNY Press
translation of Le Change Heidegger (2004)

Changing Difference, Polity
translation of Changer de différence (2009)

Ontologie des Akzidentiellen: Essay zur zerstörerischen Plastizität, Merve Verlag
German translation of Ontologie de l'accident (2009)

Bodi moje telo! Dialektika, dekonstrukcija, spol, Zalozba Krtina [Slovenian]

Wat te doen met ons brein, Boom
Dutch translation of Que faire de notre cerveau? (2004)

La Plasticidad en Espera. Santiago de Chile : Palinodia.


*

2010

Sois mon corps : Une lecture contemporaine de la domination et de la servitude chez Hegel, with Judith Butler, Bayard
in English: ''You Be My Body for Me: Body, Shape, and Plasticity in Hegel’s Phenomenology of Spirit'' in A Companion to Hegel (Wiley-Blackwell 2011, eds. Houlgate and Baur)

*

2009


Ontologie de l'accident: Essai sur la plasticité destructrice, Léo Scheer

La grande exclusion : L'urgence sociale, symptôme et thérapeutique, with Xavier Emmanuelli, Bayard

La chambre du milieu: De Hegel aux neurosciences, Hermann

Changer de différence: Le féminin et la question philosophique, Editions Galilée

*

2008

What Should We Do with Our Brains, Fordham UP
translation of Que faire de notre cerveau? (2004)

La plasticidad en el atardecer de la escritura, Ellago
Spanish translation of La plasticité au soir de l'écriture (2004)


*

2007

Les nouveaux blessés: De Freud à la neurologie, penser les traumatismes contemporains, Bayard

Que hacer con nuestro cerebro, Arena Libros
Spanish translation of Que faire de notre cerveau? (2004)

Was tun mit unserem Gehirn?, Diaphanes
German translation of Que faire de notre cerveau? (2004)


Cosa fare del nostro cervello?, Armando Editore
Italian translation of Que faire de notre cerveau? (2004)



*

2006

La plasticité au soir de l'écriture: Dialectique, destruction, déconstruction, Léo Scheer


*

2005

ヘーゲルの未来―可塑性・時間性・弁証法
Hegel no mirai, tr. de Yuji Nishiyama, Tokyo, Mirai Sha, 2005.
Japanese translation of L'avenir de Hegel (1996)


わたしたちの脳をどうするか―ニューロサイエンスとグローバル資本主義
Translated by Kohei Kuwada and Bunishiro Masuda, Tokyo: Shunjusha
Japanese translation of Que faire de notre cerveau? (2004)

*

2004


Que faire de notre cerveau?
, Bayard



The Future of Hegel: Plasticity, Temporality and Dialectic, Routledge
translation of L'avenir de Hegel (2000)

Counterpath, with Jacques Derrida, Stanford University Press


*

1999

Plasticité, Léo Scheer

Voyager avec Jacques Derrida – La Contre-allée, with Jacques Derrida, La Quinzaine littéraire-Louis Vuitton

*

1996

L'avenir de Hegel : Plasticité, temporalité, dialectique, Vrin





*

1990


Edited Revue Philosophique's special issue on Derrida (April-June, no.2)


Ontologie de l'accident: Essai sur la plasticité destructrice (2009)




Léo Scheer

Le plus souvent, les vies vont leur chemin comme les fleuves. Les changements et les métamorphoses liés tant aux aléas et aux aspérités de ces vies qu’à leurs cours naturel – vieillissement et déclin – apparaissent comme les marques et les rides d’un accomplissement continu, presque logique. On devient ce que l’on est, on ne devient que ce que l’on est. Cette pente existentielle naturelle et évidente ne saurait toutefois faire oublier le pouvoir de plastiquage de l’identité qui s’abrite sous son apparent poli, comme une réserve de dynamite enfouie sous la peau de pêche de l’être pour la mort.

Pour un rien parfois, sans raison, ou, à l’inverse, en conséquence de graves traumatismes, le chemin bifurque et un personnage nouveau, sans précédent, cohabite avec l’ancien. Il peut même parfois prendre toute la place. Un personnage méconnaissable, dont le présent ne surgit d’aucun passé, dont le futur n’a pas d’avenir, une improvisation existentielle absolue. Une forme née de l’accident, née par accident. Un monstre dont aucune anomalie génétique ne permet d’expliquer la naissance.

Catherine Malabou donne ici la parole à ces bifurcations.

La grande exclusion : L'urgence sociale, symptôme et thérapeutique, with Emanuelli (2009)



with Xavier Emmanuelli


Bayard

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Né d'une rencontre de pensée et d'action, d'un échange entre Xavier Emmanuelli, médecin, fondateur du Samu social, et Catherine Malabou, philosophe, ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l'extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d'étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Malabou - Changer de différence (2009)





Que la « femme » se trouve désormais, à l’âge du post-féminisme, privée de son « essence », ne fait paradoxalement que confirmer un très ancien état de fait : la « femme » n’a jamais pu se définir autrement que par la violence qui lui est faite. Cette violence seule lui confère son être. Violence domestique et sociale d’une part, violence théorique de l’autre. La critique de l’« essentialisme » (il n’y a pas d’essence spécifiquement féminine) par la théorie des genres et la déconstruction ajoute un tour de plus à la négation ontologique du féminin.
Cet évidement toujours plus radical de la femme au sein de mouvements de pensée censés la protéger, cette assimilation de la femme à un « rien d’être » ouvrent, contre toute attente, une nouvelle voie. Acceptons donc de penser, sous le nom de « femme », une essence vide mais résistante, résistante parce que vide, qui frappe définitivement d’impossibilité sa propre disparition. Interroger ce qui reste de la femme après le sacrifice de son être pourrait marquer, au-delà de l’essentialisme comme de l’anti-essentialisme, une nouvelle ère de la lutte féministe et orienter autrement le combat.
On commence ici avec la philosophie en demandant : qu’est-ce, pour une femme, qu’une vie de philosophe ?

C. M.

La chambre du milieu : De Hegel aux neurosciences



Une chambre est un espace d'intimité et de tranquillité, accommodé pour le confort et l'agrément, le sommeil, la détente, le désir. Elle est le cadre habituel de la rêverie, de la prière, de la sexualité, de la récupération de la santé. Mais la chambre est aussi un lieu public, une assemblée (chambre haute, chambre basse, chambre des lords...), l'endroit où l'on débat, le coeur de la politique. C'est entre l'intimité et la publicité de la chambre, ouvrant un nouvel espace, entre les deux, une nouvelle chambre, que se déploie la méditation philosophique. La philosophie habite la chambre du milieu.
Les textes qui dessinent ici l'architecture de cette chambre rassemblent les grandes étapes d'une aventure de pensée qui commence avec la dialectique, se poursuit avec la déconstruction, se prolonge avec les recherches actuelles sur le cerveau et la plasticité neuronale. A la fin du XXe siècle, le cerveau n'apparaît plus comme un organe dénué de fonction symbolique. Il devient le lieu même de la subjectivité. Quelles conséquences cette prise en compte d'un nouvel objet a-t-elle rétrospectivement sur les discours qui l'ignoraient ? En quoi la conscience de notre cerveau change-t-elle nos façons de lire et de comprendre une réalité qui prend de ce lait une nouvelle ampleur ?
Les problèmes abordés ici - différence, négativité, genres et sexes, régénération, membres fantôme - esquissent le nouveau corps, biologique et politique, qui vient se louer dans la chambre.

Catherine Malabou enseigne la philosophie à l'Université de Paris-Ouest-Nanterre-la Défense et à l'Université de New York à Buffalo. La Chambre du milieu est son dixième livre.

Malabou - Another Possibility (2006)

DOWNLOAD


Malabou - An Eye at the Edge of Discourse (2007 [2000])

DOWNLOAD